Pascal Krieg, fondateur.

Avant propos :

Musicien passionné, j'ai durant longues années mené un travail minutieux pour acquérir un maximum de savoirs et de savoirs faire gravitant autour de la musique.
Après des études scientifiques et techniques, j'ai effectué un virage important en entreprenant une formation de musicologue à l'université et en parallèle, j'ai intégré la classe d'écriture musicale au conservatoire national de région de Strasbourg. J'ai réalisé ce parcours avec un seul objectif en tête : glaner ça et là les germes qui me permettraient de forger mon propre langage musical.
Dans le même temps, j'ai commencé à enseigner la musique sous toutes ses formes et j'ai évolué dans le monde du spectacle vivant en donnant des concerts au sein de diverses formations.
World music, jazz, funk, rock, pop, classique, métal, variété, blues je n'ai jamais exclu aucun style ni aucun genre considérant qu'il n'existe, à mes yeux, ni bonne ni mauvaise musique.
Compositeur, arrangeur, interprète multi-instrumentiste (Piano/claviers, guitare, basse, flûtes en tous genres, percussions, etc.), musicologue, initié dans les techniques de prise du son, de réalisation, de production et de post-production j'ai trop souvent été déçu d'être employé ou de collaborer sur des projets musicaux qui ne me permettaient de mettre en valeur qu'une seule de mes multiples facettes. J'ai alors décidé, de mettre un terme à mon parcours dans le spectacle vivant et de me mettre en quête afin de trouver une voie plus appropriée à ma personnalité.
Durant plusieurs années j'ai exploré, observé et appris à propos des techniques d'enregistrement, de réalisation et de production musicale en cultivant cet art au sein même de mes propres productions. J'ai progressivement monté mon propre studio dans lequel sont nées mes premières productions professionnelles destinées à l'illustration et à l'habillage sonore de productions audiovisuelles et multimédia.

De l'idée à la création :

A la même époque a germé l'idée de créer ma propre société d'édition au sein de laquelle je pourrais laisser s'exprimer tous mes savoirs faire sans les limitations et sans les contraintes qu'impose le monde du spectacle et de l'enseignement. De plus, disposant d'un bon nombre d’œuvres musicales composées au fil des années, je pouvais d'ors et déjà proposer un catalogue assez conséquent.
C'est alors, après un an de travail, que j'ai fondé Musique Libre-cc, une maison d'édition musicale et d'enregistrement sonore qui est le fruit d'une réflexion intensive sur la création musicale et sur le statut de l'auteur dans la société d'aujourd'hui et de demain.

Révolution numérique :

Dans un contexte économique et social en pleine mutation il m'est apparu comme indispensable de repenser le modèle de distribution de la musique et le modèle économique proposé par les creative commons est, je pense, la réponse adaptée à ce besoin. Le marché actuel de la musique est en train de subir des transformation sans précédent et cela sans aucun doute grâce au monde du logiciel et de la musique libre. En proposant de la musique libre de droits, le client, qu'il soit producteur, réalisateur ou diffuseur, ne se voit infligé aucune redevance supplémentaire qui pourrait potentiellement grever son budget.
Étant seul créateur, ayant acquis la maîtrise tous les maillons de la chaine de production musicale je ne fais appel à aucun tiers ce qui réduit considérablement les coûts de production et par conséquent, le tarif appliqué au client.

Je suis profondément convaincu qu'une nouvelle ère est en train de voir le jour. Les sociétés de perception de droits d'auteur telles que nous les connaissons, refusant de s'adapter au monde du numérique, vivent aujourd'hui leurs derniers souffles. Refusant toute forme d'adhésion, j'ai sciemment décidé d'être un des artistes acteur de ce changement afin de pouvoir offrir directement à mes clients, sans intermédiaire et sans surcoût, une musique de qualité, qui est la synthèse à la fois de mes exigences et de mes savoirs faire, et tout cela, à un prix compétitif et avantageux pour tous.